• Mont Fuji et Fuji-kô

    Mont Fuji et Fuji-kôLe Mont Fuji (富士山 fujisan) est la plus haute montagne du Japon, culminant à 3776 m., située sur l'île d'Honshu, au Sud-Ouest de Tokyo.
    C'est un volcan toujours actif.

    La première ascension s'est faite en 663 par un moine anonyme. Par la suite, les ascensions su succédèrent mais furent interdites aux femmes jusqu'à l'ère Meiji (certaines ont dû le faire en cachette) qui devaient attendre au nyonin-do ("le refuge des femmes"). Aujourd'hui, on recense plusieurs centaines de milliers de personnes par an qui s'y rendent.

    Mont Fuji et Fuji-kôLe Mont Fuji est une montagne sacrée depuis le 7ème s. Elle abrite la demeure de Konohana-sakuya-hime, la princesse qui fait fleurir les arbres, une déesse donc. On retrouve plusieurs temples et de nombreux torii au pied et sur la montagne. Depuis le 12ème siècles des confréries se sont formées, les Fuji-kô, pour entreprendre des pèlerinages et gravir le Mont Fuji. Quand le chef de ces confréries, Jikigyô Miroku, mourut en faisant un jeûne sur la montagne sacrée au 18ème s., le phénomène prit de l'ampleur et une véritable religion se forma. Le nombre de pèlerinages augmentèrent et dans la ville d'Edo, des simulacres de montagnes fleurirent : les Fujizuka 富士塚 et des temples d'où l'on pouvaient observer le Mont Fuji furent construits : les  Sengen-jinja
    浅間神社.

    Les Fujizuka, que l'on peut observer sur les estampes d'Hiroshige, étaient faites de roches volcaniques prises directement sur le mont Fuji et servaient outre d’objet de vénération et de lieu de culte, de substitut pour en faire l’ascension dans des régions qui étaient éloignées de la sainte montagne.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :